Imprimer

HydroTech présent à Euromaritime

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer notre présence au salon Euromaritime.

Nous serons installés sur le stand de l'ENSM. Le but de cette démarche est de pouvoir extérioriser le projet HydroTech. Nous voulons également interpeller le monde maritime et para-maritime sur ce concours qui concerne l'avenir de ce monde

Nous désirons montrer cette possibilité d'avoir un impact moins important sur l'environnement et d'être encore plus performant et efficace en terme de temps et de rentabilité.

Nous voulons donc par notre présence sensibiliser l'univers des marins aux opportunités de demain !

 

Vous trouverez ci-dessous la brochure d'EuroMaritime :

 

Imprimer

Reprise de l’association

 

Suite au succès de la première édition d’HydroContest, parrainée par la spationaute Claudie Haigneré, qui a rassemblé à Lausanne plus de 120 étudiants venus des quatre coins du globe, la pépinière de talents de la Fondation Hydros se promet d’être encore plus riche en innovation, technologie et partage en 2015.

 

 

Notre association HydroTech, localisée sur le site de l’ENSM de Marseille, participe une seconde fois à ce concours international étudiant.

Organisé par l’entreprise Hydros.ch en Suisse sur le Lac Léman fin juillet, il se déroulera sur 3 jours de compétition avec 3 types de parcours : un marathon pour l'efficience pure, une course pour les bateaux légers simulant les navires à passager ou de plaisance et une course pour les navires lourds correspondant au transport de masse, fret, etc..

Reflet de la devise du groupe Hydros « Transporter plus, plus vite en consommant moins », ce projet s’inscrit dans l’étude d’un sujet innovant pour la Marine Marchande.

En effet, ce concours confronte les étudiants à la construction de navires technologiques, écologiques et innovateurs qui allient rapidité et basse consommation.

 

Le concept novateur sur lequel nous avions parié l'an dernier a déjà montré son énorme potentiel : un navire semi-submersible composé d’une torpille de transport sous-marin, reliée à une passerelle en surface. La passerelle planante assure la flottabilité et la stabilité du navire à vitesse réduite puis "vole" au-dessus des flots aux allures soutenues grâce à un ou plusieurs foils immergés.

Nous reprenons d'ailleurs le même concept cette année, en y apportant bien sûr les améliorations nécessaires à son évolution technologique et à sa fiabilisation.

Nous assurerons une seconde saison avec un fort soutien en communication de nos partenaires médiatiques mais également avec l’aide de nos autres sponsors et par l’amélioration et l’acquisition nouvelles compétences et de nos connaissances paramaritimes.

Nous avons répartis nos objectifs en groupes de travail.

 

 

La vingtaine d'étudiants de l'ENSM adhérant au projet a choisi librement le groupe concerné par la spécialité qui l'intéresse.

Chaque groupe bénéficie du soutien et de la participation des enseignants qui s'investissent dans ce projet.

Le groupe coque légère retravaille le design et l’hydrodynamisme du prototype 2014 pour faire voler les 20kg réglementaires.

Un autre groupe réinvente une nouvelle coque lourde hybride "industrialisable" capable de transporter 200kg sous la surface tout en faisant voler la passerelle au dessus des flots.

Un troisième groupe axe son travail sur partie électronique et la stabilisation des deux embarcations.

Le tout est porté, mis en valeur et représenté par un groupe de jeunes experts en communication courtisés par les médias.

Vous trouverez ci dessous notre communiqué de presse.